Percy (Erskine) Nobbs
1875 - 1964

Percy Nobbs naît en Écosse. Les douze premières années de sa vie – de 1875 à 1887 – se dérouleront toutefois à Saint-Pétersbourg, en Russie. 

Il étudie l’architecture à l’Université d’Édimbourg mais il laisse véritablement sa marque à Montréal lorsque l’Université McGill lui attribue le poste de Macdonald Chair of Architecture en 1903. Il rencontre sa future épouse, Mary-Cecil Shepherd, par l’entremise du doyen de la faculté de médecine de McGill, le Dr Frank Shepherd, père de cette dernière. 

Percy Nobbs devient rapidement l’un des architectes les plus réputés de Montréal. Outre les huit nouvelles facultés réalisées pour l’université McGill, le musée McCord, le University Club de McGill sur la rue Mansfield et l’édifice médical Drummond sont quelques-uns de ses projets les plus importants.

L'architecte Nobbs a non seulement œuvré au Québec mais il a également réalisé les murs de plâtre décoratifs intérieurs de l’Université de l’Alberta, tout en dirigeant l’entraînement physique et la formation à la baïonnette des soldats envoyés outre-mer lors de la Première Guerre mondiale. Le travail réalisé par Nobbs à l’Université de l’Alberta est toujours considéré comme un exemple remarquable de décor intérieur. Il conçoit également les robes et les bonnets des demoiselles d’honneur de Cecil à l’occasion de leur mariage en 1909.

Percy Nobbs a joué un rôle prédominant dans l’avènement du mouvement des Arts et Métiers – Arts and Crafts – au Canada. Rejetant avec mépris le style créé par le mouvement industriel, il croit fermement que les nouveaux édifices construits à l’époque doivent se fondre dans le décor, comme s’ils en avaient toujours fait partie en utilisant des matériaux naturels tels que le bois, la pierre et le fer forgé. L’édifice médical Drummond est un magnifique exemple de son travail du fer forgé et de la terre cuite.

En plus d’être un architecte reconnu, Percy Nobbs est un auteur et un artiste accompli, publiant des livres sur le design, la pêche au saumon ainsi qu’un guide de techniques d’escrime. Également athlète de renom, il remporte la médaille d’argent en escrime lors des Jeux olympiques de 1908. Passionné d’escrime, il pratiquera cette discipline jusqu’à l’âge vénérable de 80 ans.

Parmi ses œuvres d’art, on trouve sa représentation de l’illumination du Kremlin à l’occasion du couronnement du dernier Tsar de Russie, Nicolas II, et de l’impératrice Alexandra, événement auquel Percy a eu le privilège d'assister, sans oublier des peintures du jardin de Greenwood et de sa résidence de la rue Belvédère, à Westmount.  

Percy Nobbs est également le fondateur de la Fédération du saumon d’Atlantique, – organisation au Nouveau Brunswick qui existe encore de nos jours – l’une des principales sources de financement pour la recherche sur la conservation et les habitudes des saumons. En 1952, il remporte le prix Outdoor Life Conservation, reconnu pour avoir été le plus grand donateur pour la cause de la conservation de la faune de l’année.

Percy Nobbs aura été sans contredit un homme d’avant-garde !

Texte original rédigé par Eleanor Abbey, arrière-petite-fille de R. W. et de Mary Cecilia Shepherd et soeur de Marg Peyton. (Traduction - Céline Pilon, 2021) 

Pour plus d'information, cliquez les liens ci-dessous pour visionner quelques extraits sur la vie de Percy Nobbs (en anglais seulement):

Remembering Percy Nobbs, Part 1

Remembering Percy Nobbs, Part 2