Percy (Erskine) Nobbs

       Percy Nobbs est né en Écosse, mais passa les douze premières années de sa vie, donc entre 1875 et 1887, à St-Petersburg, en Russie. 

       Il a étudié l’architecture à l’Université d’Edinburg, mais a véritablement laissé sa marque à Montréal, après qu’il fut offert le Macdonald Chair of Architecture en 1903, attribué par l’Université McGill. Il a rencontré sa future épouse grâce au doyen de la faculté de médecine de McGill, le Dr Frank Shepherd, père de la future mariée, Mary-Cecil Shepherd.

      Percy est rapidement devenu l’un des architectes les plus réputés de Montréal. Nonobstant les huit nouvelles facultés qu’il a conçues pour l’université McGill, le musée McCord, le University Club de McGill sur la rue Mansfield, et l’édifice médical Drummond constitue quelques-uns de ses projets les plus notables.

      L'architecte Nobbs n’a pas seulement œuvré au Québec. En effet, il a aussi réalisé les murs décoratifs intérieurs en plâtre de l’Université de l’Alberta, alors qu’il y était pour organiser l’entrainement physique et la formation à la baïonnette des soldats qui se dirigeaient outre-mer en raison de la Première Guerre mondiale. Le travail réalisé par Nobbs à l’Université de l’Alberta est toujours considéré comme un somptueux exemple de décor intérieur. Il a même conçu les robes et bonnets des dames d’honneur de Cecil à l’occasion de leur mariage, en 1909!

     Percy a joué un rôle prédominant dans l’avènement du mouvement des Arts et métiers au Canada. Il dédaignait le style produit par le mouvement industriel, et croyait fermement que les nouveaux édifices construits à l’époque devaient fondre dans le décor, comme s’ils avaient toujours été présents. Afin de créer cette illusion, Percy préférait utiliser des matériaux naturels, tels le bois, la pierre et le fer forgé. L’édifice médical Drummond est un bel exemple de son travail du fer forgé et de la terre cuite.

     M. Nobbs était, en plus d’un architecte illustre, un auteur et un artiste accompli. Il a écrit un livre sur le design, un autre sur la pêche au saumon, et finalement, un guide de techniques d’escrime. En effet, il était aussi un athlète de renom, remportant la médaille d’argent en escrime lors des Jeux olympiques de 1908. Il aimait tellement l’escrime qu’il en faisait toujours à l’âge de 80 ans!

     Parmi ses œuvres d’art, l’on compte sa représentation de l’illumination du Kremlin, à l’occasion du couronnement du dernier Tzar de Russie, Nicholas II et de l’impératrice Alexandra, auquel Percy eut la chance d'assister. L’on compte aussi des portraits du jardin de Greenwood, ainsi que de sa maison située sur la rue Belvédère, à Westmount.  

     Nobbs fut aussi le fondateur de la Fédération du saumon d’Atlantique, qui existe toujours aujourd’hui. Elle demeure une des principales sources de financement pour la recherche sur la conservation et les habitudes des saumons. En 1952, il a remporté le prix du « Outdoor Life Conservation », ayant été le plus grand donateur à la cause de la conservation de la faune cette année-là.

     Percy Nobbs était donc certainement un homme avant-gardiste!

Pour plus d'information, cliquez les liens ci-dessous pour visionner un court documentair qui plonge en détail dans la vie excitante de Percy Nobbs (anglais):

Remembering Percy Nobbs, Part 1

Remembering Percy Nobbs, Part 2