Mary Cecilia Shepherd

      Mary Cecilia Shepherd, que l’on surnommait Cecil, est née de l’union entre Frank Shepherd et Lilias Torrance, en 1881. Elle est nommée en l’honneur de sa grand-mère paternelle qui portait le même nom.

      Cecil avait un frère ainé nommé Ernest et une sœur cadette, Dorothy. La famille Shepherd habitait à Montréal lors des mois d’hiver, car leur père y pratiquait la chirurgie en plus d’enseigner à la faculté de médecine de McGill. L’été venu, les enfants se rendaient à Como où ils étaient entourés de leurs cousins et cousines. Tous les coups étaient permis, ils s’amusaient même à construire des murs de pierre, où ils faisaient rôtir des patates, bien contre les voeux de leurs parents.

      La mère de Cecil est malheureusement décédée en 1892, alors que Cecil n’avait que 11 ans.

     En 1909, Cecil et Percy Nobbs se sont mariés. Percy était un jeune architecte d'origine écossaise, devenu le chef du département d’architecture à McGill. Au cours des années 1920, le couple accompagné de leurs deux enfants, Pheobe et Frank passèrent leurs étés à Como afin d’y rénover la maison de Greenwood. C’est pendant ce temps, sous les yeux vaillants de Percy, que le jardin de Greenwood commença à s'épanouir, devenant avec le temps le jardin grandiose que nous connaissons aujourd’hui

     Cecil passa tous ses étés à Greenwood, et ce jusqu’à sa mort, en 1971. 


Texte recherché et écrit par Eleanor Abbey et traduit de l’anglais par Catherine Lalonde.